Passer au contenu principal

VACCIN Box : innovation et recherche en anesthésie

VACCIN Box : innovation et recherche en anesthésie

En avril 2020, le Dr Robert Urbanowicz et ses collègues, les docteurs Rami Issa et Issam Tanoubi, ont eu l’idée de développer un outil pour mieux protéger le personnel du bloc opératoire de la COVID-19 lors de manœuvres comme l’intubation. Leur passé d’ingénieur leur a permis de développer, en collaboration avec Polytechnique de Montréal et l’École de technologie supérieure, une boîte bien particulière. En plus de former une barrière physique entre le patient et le personnel, la boîte crée un environnement à pression négative qui aide à éliminer les aérosols y compris ceux engendrés par les patients atteints de la COVID-19.

Voici comment fonctionne la boîte développée par l’équipe de l’Hôpital Maisonneuve-Rosemont :

  1. Le patient masqué est couché sur la table d’opération et la boîte est ensuite installée. On enlève le masque du patient, car la boîte devient l’élément de protection.
  2. Un tuyau sur le dessus de la boîte est relié à une aspiration d’air et une pompe aspire les aérosols émis par la bouche du patient.
  3. Lorsque le patient est endormi, l’équipe peut procéder à l’intubation à l’aide des gants attachés aux ouvertures de la boîte.
  4. Un appareil calcule la concentration d’aérosols dans la boîte et permet de déterminer à quel moment la boîte peut être enlevée de façon sécuritaire. À la suite du retrait de la boîte, la chirurgie peut avoir lieu comme à l’habitude.

 

De l’innovation vers l’utilisation clinique

La première étape de ce projet de recherche a permis de démontrer que la boîte, surnommée la VACCIN Box (VACCum/Intubation), contrôle efficacement l’émission de particules dans l’air, protégeant ainsi le personnel présent dans la salle d’opération.

La seconde étape du projet consiste en une étude comparative effectuée sur 60 patients (la boîte a été utilisée lors de 30 chirurgies avec patients et 30 autres chirurgies ont été réalisées sans la boîte). Les analyses sont en cours pour comparer les manœuvres exécutées en présence de la boîte comparativement à celles réalisées sans la boîte. Cette étude permettra de démontrer, entre autres, si la VACCIN Box ne gêne pas le processus d’intubation réalisé par l’anesthésiste et l’inhalothérapeute.

Les résultats seront analysés et ensuite compilés dans un article scientifique qui sera soumis pour publication. Cette étape de validation par les pairs est très importante et conduira possiblement vers une utilisation clinique étendue.

 

Bien plus qu’une protection contre les aérosols

En plus de protéger le personnel lors de l’intubation, la boîte permettra également d’épargner du temps opératoire. En effet, entre chaque chirurgie d’un patient souffrant de la COVID-19, il faut compter au moins une heure pour désinfecter et assurer une bonne qualité de l’air de la salle, ce qui n’est pas le cas avec la boîte d’intubation.

La VACCIN Box pourrait également s’avérer une solution de remplacement simple et économique aux salles de chirurgies à pression négative.

 

Voyez aussi le Dr Urbanowicz et ses collègues expliquer le fonctionnement de la boîte dans ce reportage.