Passer au contenu principal

Régénération de la cornée par les biomatériaux

Régénération de la cornée par les biomatériaux

Régénération de la cornée par les biomatériaux

La Dre Griffith fait de la recherche dans le domaine du génie tissulaire. En décembre 1999, ses collaborateurs et elle ont produit le premier tissu fonctionnel équivalant au tissu cornéen humain. Les résultats de ce travail ont été publiés dans la revue Science et ont attiré l’attention du public. Les équivalents cornéens trouvent des applications présentant un intérêt pour les industries pharmaceutiques et des produits de consommation parce qu’ils permettent d’éviter l’utilisation d’animaux dans les essais. Dernièrement, la Dre Griffith, le Dr David Carlsson, du Conseil national de recherches du Canada, et les autres membres de l’équipe de génie tissulaire ont élaboré un prototype à greffer comme substitut des tissus humains provenant de donneurs. Les cornées biosynthétiques issues de ce travail sont actuellement mises à l’essai. Les résultats préliminaires indiquent que ces nouveaux biomatériaux permettent la régénération des tissus hôtes.

Le succès de la Dre Griffith est en grande partie attribuable à sa capacité de mettre sur pied et de coordonner des collaborations avec d’autres scientifiques pour constituer une équipe mondiale de chercheurs aux horizons variés, travaillant ensemble à la résolution de problèmes difficiles. Les travaux sur la cornée ont donné lieu à plusieurs collaborations importantes entre le milieu universitaire et l’industrie, ainsi qu’à des invitations à participer à des conférences, notamment à la présentation de discours dans le cadre de rencontres internationales sur l’ophtalmologie. La Dre Griffith a reçu, entre autres, une Bourse du premier ministre pour l’excellence en recherche, une bourse du Programme de professeures-boursières du CRSNG, le prix Jeune chercheur de l’année de l’Université d’Ottawa, et, récemment, un prix du programme canadien Top 40 Under 40.