Passer au contenu principal

Maladies glomérulaires

Maladies glomérulaires

Les glomérulopathies englobent un groupe de maladies qui altère le glomérule, l’unité de filtration du rein. Elles affectent une proportion significative des individus atteints d’insuffisance rénale terminale nécessitant de la dialyse. Les maladies glomérulaires représentent un fardeau sociétal et individuel important et prolongé, car elles touchent principalement les jeunes, et que la progression de la maladie vers l’insuffisance rénale terminale s’étire sur plusieurs années. Quoique commune lorsque prises dans leur ensemble, elles sont considérées comme rares lorsqu’étudiées individuellement. Cette hétérogénéité et le délai avant l’apparition de l’insuffisance rénale terminale ont entravé le développement de nouveaux traitements par des études cliniques. Ainsi, la constitution d’une grande cohorte de patients atteints de maladies glomérulaires permettra d’alimenter efficacement la recherche dans ce champ d’étude de la médecine.

Le programme de recherche de l’équipe du Dr Laurin consiste à étudier l’épidémiologie des glomérulopathies. Son unité de recherche a mis sur pied en 2015 un registre local de patients atteints de maladies glomérulaires. Cette cohorte de patients sert de plateforme pour des projets locaux et internationaux.