Passer au contenu principal

Immunologie du cancer - Transplantation

Immunologie du cancer - Transplantation

Immunologie du cancer - Transplantation

La biologie du lymphocyte T et de la cellule dendritique

Le lymphocyte T peut avoir plusieurs fonctions. Les signaux qui dictent les différents états de différenciation du lymphocyte T sont encore mal compris et la manipulation de ces signaux à dessein thérapeutique un enjeu important. Nous nous attardons aux rôles de la cytokine TGF-beta dans la différenciation des cellules T mémoires ainsi qu’aux signaux amenant un dysfonctionnement des lymphocytes T dans les tumeurs (co-signalisation) et dans les cultures visant à faire l’expansion de cellules T antigène-spécifiques. Par ailleurs, nous étudions la maturation des cellules dendritiques afin que celles-ci puissent présenter efficacement les antigènes aux cellules T.   

Immunothérapie adoptive chez l'humain

Notre laboratoire s'intéresse à l'expansion et la différenciation de lymphocytes T humains in vitro dans le but de les utiliser dans des protocoles de recherche clinique. À cet égard, nous avons adapté et développé des systèmes de cultures afin à la fois d'augmenter le potentiel thérapeutique des lymphocytes T éduqués in vitro et d'étudier la biologie fondamentale des lymphocytes T humains. Deux protocoles d’immunothérapie adoptive découlent directement des travaux faits dans le laboratoire et sont présentement étudiés chez les patients.