Passer au contenu principal

Angiogénèse développementale et pathologique

Angiogénèse développementale et pathologique

Angiogénèse développementale et pathologique

Notre laboratoire étudie l’angiogénèse développementale et pathologique dans le but de pouvoir identifier de nouvelles voies de signalisation contrôlant la formation et la morphogénèse des vaisseaux sanguins. Nos recherches approfondissent les connaissances fondamentales sur la formation des vaisseaux sanguins. De plus, la capacité de diriger la croissance des vaisseaux sanguins peut avoir des implications thérapeutiques importantes pour le traitement des maladies oculaires et des tumeurs solides.

Une induction de la formation de nouveaux vaisseaux sanguins (angiogénèse) dans l'œil est fréquemment associée à divers troubles, ce qui peut provoquer une perte sévère de la vision et peut induire la cécité. Parmi ces troubles, la rétinopathie diabétique et la dégénérescence maculaire liée à l'âge sont parmi les plus répandues dans le monde occidental. Les thérapies actuelles pour retarder l'angiogénèse oculaire indésirable incluent la chirurgie au laser ou l'inhibition du Vascular Endothelial Growth Factor (VEGF), un facteur ayant d’importantes propriétés pro-angiogéniques. Cependant, l’identification de voies alternatives ou complémentaires au VEGF peut conduire au développement d’inhibiteurs plus efficaces et plus sûrs de l'angiogénèse oculaire. 

Projets en cours

1. Le laboratoire se concentre sur la compréhension des mécanismes par lesquels les membres de la famille BMP signalent dans les cellules endothéliales. En particulier, notre recherche vise à développer des stratégies de modulation de la signalisation vasculaire dans les pathologies de l'œil caractérisées par une croissance excessive des vaisseaux sanguins. Nous visons à identifier et à caractériser de nouveaux inhibiteurs de l'angiogenèse qui sont plus efficaces que les inhibiteurs actuels du VEGF utilisés dans la clinique et qui ne présentent pas certains des effets néfastes que ces inhibiteurs peuvent produire.

2. Le deuxième projet de recherche du laboratoire consiste à élaborer des stratégies pour normaliser le système vasculaire des tumeurs. Nous visons à développer de nouvelles stratégies pour améliorer la fonction des vaisseaux sanguins dans la tumeur, un processus nommé normalisation vasculaire, dans l’espoir de mettre au point de nouveaux traitements pour augmenter l’indice thérapeutique de la chimiothérapie et de la radiothérapie.